SUGGESTIONS FESTIVES

2019

Laissez-vous guider parmi notre sélection musicale à offrir ou s’offrir : les passions humaines chantées par Marco Beasley au travers d’une trilogie italienne ; La Jeune fille et la mort, chef d’œuvre du répertoire romantique de Schubert ; huit violoncellistes qui reprennent Queen et son Bohemain Rhapsody ; un chœur de clarinettes qui vous entraine dans les grands airs d’opéra…

Un bel objet est un voyage en soi, à s’offrir ou à partager.

Faire cadeau d’un disque Cypres, c’est découvrir un univers musical, partager son contenu avec un proche et encourager le métier d’un producteur indépendant qui soutient les artistes et la culture.

Rien ne remplace l’invitation musicale que contient un CD reçu. Néanmoins, n’hésitez pas à écouter toutes ces suggestions, à en faire vos playlists favorites et à les faire découvrir à vos proches sur votre plateforme de streaming via les liens sous chaque référence ou en cliquant directement sur la pochette de l’album.

Les frais de port sont gratuits à partir d’une commande de 15 €.

En dessous de ce montant, ajoutez 2 € à votre virement.

Virement

Belfius BE87 0682 4130 3994 – BIC GKCCBEBB

Communication : Référence commandée CYPXXXX + votre adresse postale en commentaire

Pour toute question sur le contenu ou la procédure d’envoi ou pour venir les retirer au bureau, contactez :

chustinx@cypres-records.com | 0496 27 57 27

! Valable pour envois dans toute l’Europe et jusqu’au 31 décembre 2020!

www.cypres-records.com

Joyeuses fêtes en musique !



NOS INDISPENSABLES NOUVEAUTÉS

CYP9620 | Innamorato | Trilogia italiana | Accordone | Beasley & Morini

Un coffret de 3CD, collector absolu de notre catalogue !

30€

DES MINIATURES MUSICALES QUI CHANTENT LES PASSIONS HUMAINES.

« Une fusion parfaite – alchimique – de la poésie avec la musique » (Guido Morini).Cypres rassemble dans sa collection « Cypressentiel » trois albums incontournables de la musique vocale italienne de la Renaissance au début du XVIIIe siècle, trois collectors épuisés depuis leur parution en 2005, 2006 et 2007 : Frottole (CYP1643), Recitar cantando (CYP1645) et Il settecento napolitano (CYP1649). Plus de dix ans plus tard, loin d’avoir pris une ride, ils nous sont régulièrement demandés, emblématiques du travail hautement exigeant d’Accordone, fondé par Marco Beasley et Guido Morini en 1984, tous deux passionnés par l’approche musicologique de l’interprétation à cette époque.  

Écouter en streaming :

Frottole : https://orcd.co/jb8pqkv
Recitar Cantando : https://orcd.co/nk2rjd
Il settecento napoletano : https://orcd.co/j73q5ey    

*********************

CYP4653 | Still Schubert | Quatuor Alfama | Albane Carrère

SCHUBERT, DU CÔTÉ DE LA MÉLODIE.

18€

À La Jeune fille et la mort, chef-d’œuvre du répertoire romantique pour quatuor à cordes, ce disque associe la douce mélancolie qui imprègne les lieder de Schubert que Jean-Luc Fafchamps a arrangés et s’est réappropriés : voilà un cycle atypique de mélodies du maître viennois contaminées progressivement par les sonorités du compositeur belge ! Des modifications harmoniques aux techniques instrumentales du XXe siècle naissent une conversation avec Franz Schubert, un désir de mélancolie et une tendre douleur. Le Quatuor Alfama s’ouvre aux rencontres en accueillant la voix pure et émouvante d’Albane Carrère.

Écouter en streaming : https://orcd.co/xoelqnl  

*********************

CYP1680 | The Sunnyside of Ô-Celli

18€

Huit violoncellistes solistes, chambristes et concertistes, conjuguent leurs énergies et leurs rêves pour concocter un programme audacieux et étonnant, vibrant de chaleur et de sensualité sous le soleil du Sud. Chaque arrangement est pour eux un défi et un plaisir. Esprit flamenco, poésie impressionniste ou appétit jouissif, mélodie sentimentale, tango mélancolique ou mambo festif… cet album est une brûlante invitation au voyage.

Écouter en streaming : https://orcd.co/ddaomv5  

*********************

CYP4656 | Fin de nuit | Philippe Boesmans

18€

« Fin de nuit » convie à une histoire de notes, un foisonnement de notes dédiées à l’orchestre par Philippe Boesmans, ce magicien du son. Les trois pièces de ce CD (Le concerto pour violon, le capriccio pour deux pianos et orchestre et Fin de nuit pour piano et orchestre qui donne son titre à l’album) – toutes commandées par l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège – soulignent la solidité du lien entre un compositeur et un orchestre. Cet album sort à l’occasion de la prise de fonction de Gergely Madaras à la Direction musicale de l’orchestre, comme un jour neuf qui commence.

Écouter en streaming : https://orcd.co/pgled6o  
 

*********************

CYP0612 | m#1 | Pierre Slinckx

15€

M#1 pour quatuor à cordes et électronique, intègre l’électronique à l’univers intimiste de la musique de chambre, qui exige la présence et l’écoute mutuelle de chaque musicien. Le compositeur belge Pierre Slinckx forme ainsi un quintette inattendu avec le Quatuor MP4, jouant d’un ordinateur portable artisanalement customisé de deux petits contrôleurs MIDI. Cet instrument insolite a été conçu au fil du processus de composition de manière très organique, afin de se fondre au son du quatuor. Pierre Slinckx a étudié la composition et les écritures approfondies à ARTS2 notamment auprès de Claude Ledoux, Jean-Pierre Deleuze, Jean-Luc Fafchamps, Gilles Gobert et Denis Pousseur. Il y enseigne les écritures approfondies aujourd’hui. En tant que compositeur, il est régulièrement sollicité par des ensembles qui lui commandent des œuvres instrumentales et mixtes. Lauréat du prix Henri Pousseur 2013 et du Prix André Souris 2015 qui récompensent de jeunes compositeurs prometteurs, il est membre de l’ensemble LAPS en tant que compositeur et performer laptop. Le label Cypres lui offre une double carte blanche et vous invite à découvrir son univers sonore en publiant simultanément ses deux premiers CD : C#1 pour grand orgue et électronique et M#1 pour quatuor à cordes et électronique.  

Écouter en streaming : https://orcd.co/nkpxrem  
 

*********************

CYP2625 | Clarinetti all’opera | Imep Namur Clarinet Choir | Jean-Luc Votano

15€

De nombreux compositeurs d’opéra ont voulu donner à la clarinette une importance égale à celle de la voix. Ce CD réunit des tubes de l’opéra romantique italien tirés entre autres de La Traviata, Rigoletto, Cavalleria Rusticana et adaptés pour un chœur de clarinettes. Si ces opéras ont inspiré quantité d’adaptations et d’arrangements, c’est pour répondre au besoin, une fois le rideau baissé, de revivre chez soi les grands frissons de la scène lyrique, quand le disque n’existait pas encore. Le Chœur de Clarinettes de l’IMEP a été fondé par Jean-Luc Votano. Ce clarinettiste, consacré à 23 ans à peine par l’enregistrement chez Cypres des Concertos pour clarinette (CYP7609) en 2006, est aujourd’hui également un professeur renommé. Lyrique et festif, le programme Clarinetti all’Opera inaugure la collection Cypres_Imep, qui sera guidée par la volonté d’offrir une expérience essentielle aux jeunes musiciens, entourés de solistes internationaux, pour concevoir, enregistrer et diffuser des programmes inédits.

Écouter en streaming : https://orcd.co/bepndze  
 


! PROMOTIONS COUP DE CŒUR !

CYP9619 | L’Oreille de Mélanie

10€

Notre vibrant et éternel coup de coeur! Un intense voyage musical en hommage à la passionnée de musique qu’était Mélanie Defize, du baroque à la pop, en passant par le classique et la chanson française.  

Écouter en streaming : https://orcd.co/ky7ozqo  
 

*********************

CYP0611 | Hughes Maréchal | L’âme du voyageur

10€

Le Marquis de Wavrin fut le premier homme à filmer entre 1920 et 1938 les Indiens Shuar en Amazonie. Le compositeur Hughes Maréchal a rêvé librement la musique de l’étrange parcours de ce Belge énigmatique, à partir de documents d’époque retrouvés à la Cinémathèque royale de Belgique. Un voyage sonore vers les mondes sauvages.

Écouter en streaming : https://orcd.co/ypbzrr1  
 

*********************

CYP1650 | W.A. Mozart | Complete songs for voice and piano | 2 CD box

20€

Les mélodies de Mozart, comme le dit si bien Sylvain Fort dans sa notice, ont été bien négligées ; trop souvent considérées comme le parent pauvre de l’œuvre de Mozart. Or, à qualité inégale, on y décèle des merveilles, des pièces facétieuses, tendres et nostalgiques. C’est aussi un cheminement intéressant à travers toute la période créatrice de Mozart, qui va, comme on le sait, de sa plus tendre enfance jusqu’au seuil de son existence. Pour donner corps à ce projet, nous avons choisi trois artistes formidables dont les destins n’ont cessé de se croiser : Sophie Karthäuser, belge et Stephan Loges, allemand, se sont rencontrés – étudiants – à la Guildhall School of music and drama de Londres où enseignait un certain Eugene Asti. Plus tard, c’est dans le cadre du prestigieux Wigmore Hall song contest que les deux chanteurs se sont croisés : alors que lui l’emporte, elle, reçoit le prix du public. Puis c’est La Monnaie qui les réunit dans sa Flûte Enchantée. Eugene Asti a l’idée brillante de les réunir autour de ces mélodies de Mozart. Un trio était né !

Écouter en streaming : https://orcd.co/xdmpk01    
 

*********************

CYP8603 | José van Dam, 30 years at La Monnaie / De Munt | 2 CD box

20€

Tantôt Figaro viennois, tantôt « Golaud du siècle », tantôt discret mélodiste, tantôt vertigineux wagnérien, José Van Dam est sur toutes les scènes, avec les plus grands chefs, dans les plus grandes maisons, selon la formule consacrée. Si Wagner tient une place importante (quelle véhémence ont ses grands monologues), c’est en verdien qu’il explose car les pages du Cygne de Busseto le montrent sous toutes ses formes : Philippe II douloureux, Simone explosif, Falstaff autoritaire et résigné. Et l’opéra français, enfin, auquel il offrit l’une ou l’autre lettre de noblesse : la trace fugace d’un Golaud statuaire, un Méphisto en clin d’œil et la rouerie démoniaque du Diable des Contes d’Hoffman. En deux disques nous tenons un petit pan d’histoire.

Écouter en streaming : https://orcd.co/r2o65ao
 

*********************

CYP0602 | Fabrizio CASSOL | VSPRS

10€

Lorsque le chorégraphe Alain Platel a proposé à Fabrizio Cassol de concevoir une musique inspirée de Vespro della Beata Vergine de Claudio Monteverdi pour le spectacle VSPRS, la nécessité d’avoir trois constellations de musiciens aussi différents que les membres de l’ensemble baroque Oltermontano sous la tutelle de Wim Becue, les gypsies Tcha Limberger et Vilmos Csikos et les membres tout-terrain de Aka Moon, s’est imposée comme étant le choix le plus pertinent. Les vocalistes réussissent merveilleusement à s’exprimer dans cette constellation de musiciens et à faire le lien qui a permis d’obtenir une graine musicale commune, un son de groupe, à la base de cette nouvelle version, envoûtante et fascinante, des Vêpres. Tout en tentant de conserver le souffle original de Monteverdi, Fabrizio Cassol a souvent subsitué les couleurs occidentales initiales par des teintes orientales, en introduisant des ragas indiens ou des tournures mélodiques et rythmiques sub-sahariennes ou gyspsies. Un monument de la musique classique revisité de fond en comble pour devenir le langage d’une vibration collective qui jaillit et soutient la fréquence initiée par les danseurs.

Écouter en streaming : https://orcd.co/nmdj93q  
 

*********************

CYP1673 | Huelgas Ensemble | L’héritage de Petrus Alamire

10€

Trésor du grand maître de la calligraphie musicale du XVIe siècle, les livres de chœur de Petrus Alamire recèlent d’œuvres polyphoniques stupéfiantes et inédites. A travers la main de cet humaniste rocambolesque que fut Alamire – célèbre « gardien des livres » et espion au sein des cours les plus influentes de la Renaissance dont celle de Marguerite d’Autriche à Malines ou encore celles d’Henri VIII d’Angleterre et de Charles Quint – l’Ensemble Huelgas de Paul Van Nevel retracent le dessein de cet humaniste mirifique dans un programme qui vous mènera aux creux des secrets de la polyphonie de la Renaissance. De ces joyaux que sont ses prestigieux livres de chœur, les voix de Paul Van Nevel font briller L’héritage de Petrus Alamire à travers les Sanctus et Agnus Dei de compositeurs d’exception, tel Sticheler, en écho au divin Josquin.

Écouter en streaming : https://orcd.co/bz2q1pg  
 

CYP4656 | Philippe Boesmans | Fin de nuit

CYP4656 – En vente sur www.cypres-records.com ou par un virement de 20 EUR sur le compte BE87068241303994 en envoyant un courriel avec votre adresse postale + la référence commandée (CYP4656) à info@cypres-records.com

Au moment où Gergely Madaras prend les rênes de l’OPRL pour l’ouverture de la saison, le label Cypres publie Fin de nuit, premier disque enregistré avec l’OPRL sous la direction de son nouveau chef.

Fin de nuit convie à une histoire de notes, un foisonnement de notes dédiées à l’orchestre par Philippe Boesmans, ce magicien du son. Les trois pièces de ce CD (Concerto pour violon, Capriccio pour deux pianos et orchestre, Fin de nuit pour piano et orchestre), commandées par l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, soulignent la solidité du lien entre un compositeur et un orchestre. En solistes, George Tudorache, David Kadouch et Julien Libeer.

TEASER – “FIN DE NUIT” – BOESMANS – OPRL – DAVID KADOUCH

PODCAST. « Le moment musical » du 11 septembre 2019 sur Musiq3 était consacré à la publication de Fin de nuit : Camille De Rijck y confond Philippe Boesmans et Bob Marley dans un grand geste gershwino-bergien 😉

****************

ECOUTER SUR YOUTUBE

ECOUTER VIA LES PLATEFORMES DE STREAMING

****************

Une « Fin de nuit » récompensée par la presse et la critique !

!!! 5 de DIAPASON !!! – NOVEMBRE 2019 – Benoît Fauchet

!!! 4 ffff de TELERAMA !!! – OCTOBRE 2019 – Sophie Bourdais

!!! 4 de CLASSICA !!! – NOVEMBRE 2019 – Nicolas Boiffin

L’EVENTAIL – NOVEMBRE 2019 – Marcel Croës

LA LIBRE – SEPTEMBRE 2019 – Martine Dumont-Mergeay

DE STANDAARD – OCTOBRE 2019 – Brecht Vermeulen

L’ECHO-CONTEMPORAIN – SEPTEMBRE 2019 – Stéphane Renard

L’ECHO – SEPTEMBRE 2019 – Stéphane Renard

LE SOIR PLUS – SEPTEMBRE 2019 – Serge Martin

L’OPRL a cessé d’être un fidèle compagnon de l’œuvre concertante de
Philippe Boesmans à qui il a commandé pas moins de trois partitions que
Gergely Madaras, le nouveau chef de l’orchestre, a tenu à rassembler dans un seul CD comme cadeau d’intronisation à la tête de l’orchestre. Ecrit en comme un hommage à l’école liégeoise de violon, le concerto pour violon introduit de subtils jeux de miroirs entre le soliste, le corps de l’orchestre et des ensembles de coulisses qui maintiennent avec lui des rapports d’une fustigeante complicité. Intensément lyrique à une époque où cette qualité n’est guère à la mode, l’œuvre est presque d’avant-garde par le coup de chapeau qu’elle adresse au passé. Créé par Richard Pieta, premier violon de l’orchestre, il est ici repris par son successeur George Tudorache avec une humanité séduisante. La direction de Madaras illustre de son côté à merveille le côté jaillissant d’une partition qui ne s’autorise aucun repos. Si le concerto pur violon assume parfaitement son rôle d’œuvre phare, les deux autres partitions relèvent de ces pièces de repos comme le compositeur aime les appeler. Le souci est ici de s’abandonner à des sensations secrètes que génère la digestion de pages plus monumentales, généralement des opéras. Fin de nuit, dédié à David Kadouch s’inscrit ainsi dans la descendance ludique de Pinocchio, le Capriccio pour deux pianos et orchestre dans le prolongement du scintillement instrumental d’un Gershwin avec une virtuosité parfaitement assumée que Kadouch et Julien Libeer restituent ici avec un aplomb dynamiteur.

De bout en bout, Gegerly Madaras, le nouveau chef de l’OPRL excelle à saisir les atmosphères fluctuantes et à rendre aux œuvres leur dynamisme émoustillant. Un superbe enregistrement !

Still Schubert, Still Alfama

CYP4653 – En vente sur www.cypres-records.com

« (…) une version merveilleusement médiane de ‘La Jeune fille et la mort’. Leur interprétation a toute la force et l’intensité qu’exige ce drame intime mais, en même temps elle respecte un équilibre instrumental presque classique qui lui donne une dimension d’éternité. » – Serge Martin, Le Soir, 5 juin 2019

***

***

Le Quatuor Alfama et la comédienne Ariane Rousseau présenteront le spectacle
« Fanny & Alexandre » le 29 juin 2019 à 11h00 et 14h30 au Festival Musiq’3 au Théâtre Marni.
CLIC

Album Ekstasis

Tournage et enregistrement du coffret Ekstasis (CYP2624), de Kaija Saariaho et Jean-Baptiste Barrière en mars 2018 à la Régie Culturelle Régionale de Bouc-Bel-Air. Six pièces mises en images par Jean-Baptiste Barrière. >>> TEASER ICI <<<<

Avec Jean-Baptiste Barrière, Isabelle Barrière, François Galard, David Lefeber, Aliisa Neige Barrière, Camilla Hoitenga et Raphaële Kennedy.

Photographies ©Isabelle Françaix

CYP4651 | Ophelia

Ophelia | Songs of Exile | Clara Inglese

>>>> TEASER ici en suivant le lien <<<<

Le 1er mars 2019 dans les bacs et sur le web !

www.cypres-records.com

Clara Inglese a vingt ans quand elle découvre la personnalité d’Ophélie, vertigineusement complexe et envoûtante, qui décuple son désir de chanter. Aujourd’hui elle révèle, depuis Shakespeare et dans les tourments de notre XXIe siècle, une Ophélie clairvoyante, vivante et libre. Benoît Mernier lui dédie un poignant « Chant d’exil » sur un texte inédit de François Emmanuel, en écho à la tragédie de l’Ophélie migrante et à la mémoire de nos frères humains morts noyés sur le chemin de l’exil. Adrien Tsilogiannis exalte pour elle les vers d’Arthur Rimbaud, toujours vibrants d’actualité. Ces deux créations de 13 et 15 minutes chacune côtoient les pièces intemporelles de Shostakovich, Strauss, Chausson, Brahms, Castelnuovo-Tedesco et Berlioz. Ophélie fait éclater les miroirs en traversant le temps.

CYP9620 | Innamorato

TRILOGIA ITALIANA | ACCORDONE | MARCO BEASLEY | GUIDO MORINI

SORTIE LE 1er FÉVRIER 2019
DES MINIATURES MUSICALES QUI CHANTENT LES PASSIONS HUMAINES
« Une fusion parfaite – alchimique – de la poésie avec la musique » Guido Morini
Cypres rassemble dans sa collection Cypressentiel trois albums incontournables de la musique vocale italienne de la Renaissance au début du XVIIIe siècle, trois collectors épuisés depuis leur parution en 2005, 2006 et 2007 :  Frottole(CYP1643), Recitar cantando(CYP1645) et Il settecento napolitano(CYP1649). Plus de dix ans plus tard, loin d’avoir pris une ride, ils nous sont régulièrement demandés, emblématiques du travail hautement exigeant d’Accordone, fondé par Marco Beasley et Guido Morini en 1984, tous deux passionnés par l’approche musicologique de l’interprétation à cette époque.

TEASER
https://youtu.be/pSTXAka1KoY

CD1 | Frottole | 22 tracks | 69’03

Les passions humaines du XVIe siècle chantées avec noblesse et retenue

Pièces de / Works by Marco Cara, Filippo Azzaiolo, Antonio Stringari, Antonio Caprioli, Guido Morini, Jacopo Fogliano, Bartolomeo Tromboncino, Orlando di Lasso, Guglielmo il Giuggiola, Paolo Scoto, Gio : Ambrogio Dalzan Filippo de Lurano, Pietro Paolo Borrono, Marco Beasley

CD2 | Recitar Cantando | 10 tracks | 62’16

La mesure et la mélodie se conforment aux paroles du renouveau italien au  XVIIe siècle

Pièces de / Works by Cherubino Busatti, Giovan Battista Fontana, Claudio Monteverdi, Girolamo Frescobaldi, Giulio Caccini

CD3 | Il Settecento Napoletano | 30 tracks | 57’35

Dans les salons de l’aristocratie napolitaine au XVIIIe siècle

Pièces de / Works by Giuseppe Porcile, Giulio Cesare Rubino, Nicola Matteis, Alessandro Scarlatti, Angelo Ragazzi, Guido Morini

Arrangements Guido Morini

Un livre, une musique

Ce que les mots ne peuvent dire… ce que la musique laisse entendre.

Le label Cypres initie en janvier 2019 une rencontre avec deux prestigieuses maisons d’édition : Actes Sud et Husson Éditeur.

Myriam Watthee-Delmotte a imaginé, à partir du catalogue du label Cypres, une playlist de dix titres en édition uniquement numérique (Cypres Digital Only), pour accompagner la parution de son essai chez Actes SudDépasser la mort, l’agir de la littérature, le 9 janvier 2019. À la fin du livre, un QR code vous conduit directement vers notre chaîne YouTube pour une écoute en direct.

CYP4503 – également disponible au téléchargement (iTunes, Qobuz…) – Plus d’info sur notre site et notre blog.

Fin janvier, Husson Éditeur publie un catalogue des photographies du Marquis de Wavrin, Marquis de Wavrin, un anthropologue en Amérique du Sud préfacé par Christine Moderbacher et accompagné de la bande originale du film Marquis de Wavrin, du manoir à la jungle, de Grace Winter et Luc Plantier, sorti chez Cypres : L’âme du voyageur, de Hughes Maréchal (CYP0611). Un QR code vous conduit de même à la Playlist du CD disponible gratuitement sur notre chaîne.

CYP0611 – également disponible en CD physique sur notre site ou au téléchargement (iTunes, Qobuz, etc.)

CYP0611 | L’âme du voyageur

cover_ame-du-voyageurBIS

Le Marquis de Wavrin fut le premier homme à filmer entre 1920 et 1938 les Indiens Shuar en Amazonie. Le compositeurHughes Maréchal a rêvé librement la musique de l’étrange parcours de ce Belge énigmatique, reconstitué dans le film de Grace Winter et Luc Plantier, Marquis de Wavrin, du manoir à la jungle, à partir de documents d’époque retrouvés à la Cinémathèque royale de Belgique. Ce voyage musical explore, par diverses illustrations, dont quelques extraits des bandes originales des compositeurs de l’époque du Marquis, le travail de mise en musique des documentaires ethnographiques. Mais il est avant tout un libre voyage vers l’écoute de nos terres sauvages.

Le premier d’une série qui, dans la collection Cypres OPEN, envisagera les relations de l’image et du son.

CYP0611_backcover

CLIP OFFICIEL

 

***

PLAYLIST SUR YOUTUBE

01_L'aventure

***

BIENTÔT AUX ÉDITIONS HUSSON paraîtra un livre des photographies de Marquis de Wavrin qu’accompagne musicalement et en ligne notre album

husson_header

CYP4503 | Dépasser la mort

Collection DIGITAL ONLY – Playlist intégrale sur notre chaîne YouTube

Pour approcher la mort, la littérature et la musique sont depuis toujours des alliées. Myriam Watthee-Delmotte a imaginé, à partir du catalogue du label Cypres, une playlist de dix titres en édition numérique, pour accompagner la parution de son essai chez Actes Sud, Dépasser la mort, l’agir de la littérature, le 9 janvier 2019. À la fin du livre, un QR code vous conduit directement vers notre chaîne YouTube pour une écoute en direct.

cover
10 chapitres / 10 plages musicales
La mort met l’homme face à l’essentiel, elle dénude jusqu’à l’os : la musique traduit cette gravité, ce face-à-face avec le temps devenu soudain, et terriblement, perceptible dans la rigueur implacable de son action. La musique s’approprie le flux de la temporalité et le restitue à la beauté ; elle traduit les larmes en coulées de notes, la tristesse en lamento, le sentiment d’abandon en solo, la blessure en éraillement, la lente marche du deuil en tintement du glas. Elle donne aux endeuillés rassemblés autour du défunt de sentir dans leur chair la solennité de l’instant. C’est pourquoi la musique a, de tout temps, soutenu les hommes dans leur rapport à la mort. La littérature y ajoute ce que peuvent les mots :
une réélaboration du sens, lorsque tout chavire.
Les plages musicales n’illustrent pas les chapitres mais elles les accompagnent,
elles rendent leur tonalité d’émotion.
Elles témoignent, comme les textes évoqués ici, de sensibilités contemporaines.

Myriam Watthee-Delmotte
back_cover

Myriam Watthee-Delmotte, de l’Académie royale de Belgique, est directrice de recherches du Fonds national de la recherche scientifique et professeur à l’Université catholique de Louvain. Spécialisée dans le domaine français de la fin du XIXe siècle à nos jours, elle analyse comment la littérature agit sur le lecteur et assume des fonctions sociétales spécifiques.

Elle préside l’Association « Lettres en Voix » qui met en lien la littérature et les arts de la voix dans des créations, des événements littéraires et musicaux, des conférences et des ateliers.

depasser_la_mort_Actes Sud
Cet essai présente la façon dont la littérature (qu’il s’agisse de romans, de poésie, de théâtre, de chansons, etc.) se met en action pour tenter de dépasser la mort. Depuis la possibilité de résister au choc de la confrontation à l’irrémédiable jusqu’à la commémoration sereine avec le recul des années, en passant par l’accomplissement des différentes étapes du deuil. Cet essai montre aussi comment les écrivains prennent en charge des fonctions que les discours institutionnels ou médiatiques ne peuvent pas assumer, comme dresser la stèle manquante des effacés de l’Histoire, exprimer l’inavouable, apprivoiser sa propre mort.

Myriam Watthee-Delmotte